Le flan sur la berge

Une bonne claque aux petites mauvaises rumeurs monterelaises

22 mai 2013

Il était une fois dans le Sud Seine-et-Marne

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 15 h 23 min

Chers lecteurs, Il était une fois dans le Sud Seine-et-Marne ouest-300x225

Je sais combien l’actualité de la petite commune de La Grand Paroisse vous intéresse tant elle ressemble à celle d’une ville du Far West alors je vous livre ci-dessous la teneur de la plainte qui a été déposée par un élu contre le maire … qui en dit long sur ses pratiques et ses manières !

Je me présente en qualité de Conseiller municipal à la Mairie de La Grande Paroisse.

Le 24/04/2013 à 20h30, a eu lieu un Conseil municipal en Mairie.

Etaient présentes seize ou dix-sept personnes sur dix-neuf.

Lors de ce Conseil a été abordé le sujet des attributions des subventions aux associations. Ce sujet faisait partie de l’ordre du jour.

Je précise que Monsieur le Maire a refusé de présenter un dossier d’une association, à savoir « XX », sous prétexte que lui-même avait décidé de ne pas attribuer de subvention à cette association.

A un moment donné, je me suis adressé à Monsieur le Maire en ces termes : « Ne me coupez pas la parole, c’est moi qui parle, la Commission présente le fruit de son travail et le Conseil municipal décide par vote ».

Monsieur le Maire m’a répondu en ces termes : « Il n’y a pas de vote…puisqu’il n’y a pas de représentation ».

Puis Monsieur le Maire a ajouté en ces termes : « TU N’ES QU’UN ROQUET ET ON L’A BIEN COMPRIS ».

J’ai alors répondu : « Pardon, vous noterez au compte rendu du Conseil municipal que Monsieur le Maire vient de m’insulter de roquet ».

Sur ces paroles, Monsieur Y, un élu du Conseil, a demandé la suspension de séance pour insulte.

J’en ai profité pour quitter la salle de réunion.

Un élu a fait remarquer à Monsieur le Maire qu’il n’avait pas à parler comme cela à un élu.

Monsieur le Maire a alors déclaré en ces termes : « Bah un roquet n’est pas une injure…c’est un animal ».

Puis Monsieur le Maire a ajouté : « Eh bien le Maire, il a dit super roquet et voilà et je maintiens…il y en a marre de l’entendre aboyer depuis le début et de le faire exprès, on a autre chose à faire que de perdre du temps, nous on a à gérer les communes c’est déjà pas mal. »

Je n’étais pas présent lorsque Monsieur le Maire a prononcé cette phrase. Mais ces propos ont été enregistrés par un membre du Conseil. Il s’agit d’un enregistrement personnel.

Je vous précise que ces paroles ont également fait l’objet d’un enregistrement par le biais d’un dictaphone, utilisé lors de chaque séance par le Secrétaire de séance, permettant d’effectuer le compte rendu du Conseil.

Toutes les personnes présentes lors de ce Conseil ont pu entendre les propos de Monsieur le Maire à mon encontre.

Je vous informe qu’à la reprise de la séance, Monsieur le Maire ne m’a pas présenté ses excuses.

Je dépose plainte contre Monsieur le Maire de La Grande Paroisse pour les faits précités.

 

dlphilippe |
sophieauquotidien |
bersend |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ccomptadh
| complementaire
| 1niall