Le flan sur la berge

Une bonne claque aux petites mauvaises rumeurs monterelaises

24 juin 2012

Yves Jégo confortablement réélu #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 16 h 25 min

C’est pas moi qui le dit c’est la République de Seine-et-Marne !! Yves Jégo confortablement réélu #circo7703 sans-titre-300x136

Et si c’est un journaliste qui le dit c’est forcément vrai, non ?

En tout cas ça change des pseudos analyses du militant-bloggeur sans carte de presse qui attend toujours son Prix Pulitzer…

et assène à qui veut l’entendre que Jégo élu a perdu !!

Oui oui vous avez bien lu, rien ne l’arrête, pas même les contradictions …

Alors faîtes-vous plaisir chers amis, lisez-le, partagez-le, offrez-le ! Par ce temps à ne pas mettre un breton dehors ça fait beaucoup de bien !

YJ-confortablement-+®lu-211x300 #ciro7703

20 juin 2012

La victoire incontestable d’Yves Jégo #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 21 h 24 min

Très chers lecteurs, je sais bien que vous attendiez de ma part une réaction plus rapide (certains me l’ont fait habilement savoir…) mais je suis bien obligée de vous avouer que oui La victoire incontestable d'Yves Jégo #circo7703 perdu1-300x150j’ai bien savouré la victoire d’Yves Jégo et que j’ai aussi bien ri depuis quelques jours du spectacle donné par les mauvais perdants.

Depuis dimanche dernier, le tout fraîchement redevenu directeur d’école-ex directeur de campagne perdue-apprenti journaliste-militant PS… ne cesse de remâcher sa hargne, de réécrire l’histoire pour tenter de nous démontrer combien la victoire de sa candidate fut brillante … et bien évidement décrire l’immense, l’énorme défaite d’Yves Jégo !!

Je crois que désormais cet homme vit dans un monde parallèle car on n’a pas dû participer à la même élection !!

Il faut dire que depuis dimanche nous sommes gâtés : chiffres à l’appui il éructe de rage et ne peut se résoudre à l’évidence : Yves Jégo a gagné, Yves Jégo a remporté brillamment cette élection et sa victoire est d’autant plus éclatante que la campagne a été abjecte !

Alors juste pour le plaisir et le goût de la vérité aussi, voici les chiffres bruts et réels, incontestables :

Au 1er tour Yves Jégo était en tête dans 2 cantons sur 4 avec 1 500 voix d’avance

Au 2nd tour il termine en tête dans les 4 cantons (malgré les nombreux appels des conseillers généraux, socialistes, à voter contre lui) et avec 2 500 voix d’avance !

Canton de M Aiello Conseiller général, Vice-président du Conseil général : Yves Jégo = 56%

Canton de M Besnard Vice-président du Conseil général Yves Jégo = 50,05%

Canton de M Dey Vice-président du Conseil général et suppléant de la candidate Yves Jégo = 54%

Canton de Mr Cibié Conseiller général Yves Jégo = 52%

Comme le disait si bien Napoléon, c’est la Bérézina ! Enfin pour la jeune candidate PS qui pensait gagner en faisant trois petits tours sur le marché de Surville déguisée en poussin ou en organisant un malheureux concert de rap’ … parce que sa vision de la société est assez simpliste : vous habitez dans un logement social, votre famille vient du maghreb donc vous aimez le rap … YO ! Votez pour moi, le PS vous aime YO !!

Plus sérieusement, je m’en voudrais de ne pas souligner le score réalisé à La Grande Paroisse, commune votant traditionnellement à gauche et qui a placé Yves Jégo très loin devant avec 58% des
votants
… sans doute est-ce pour mieux dénoncer les pitoyables alliances conclues entre la candidate PS et le Maire UMP de la commune… Gageons que ces deux-là ne sont pas prêts de déjeuner à nouveau ensemble dans les pizzerias de Montereau…

Et pour finir, parlons de notre chère ville de Montereau, là où la candidate socialiste (sur les bons conseils de son directeur de campagne-directeur d’école) avait placé tous ses espoirs et surtout là où celle-ci a fait toute sa campagne !

Au 1er tour et malgré 11 candidats, le maire réussit l’exploit de dépasser les 50% dans une ville qui avait plébiscité François Hollande 6 semaines plus tôt

Au 2nd tour, Yves Jégo l’a emporté avec près de 56 % des voix,

Pour une vague rose, ce n’est pas terrible. C’est vrai que du rose sur du jaune, ça fait du beurck … pardon je m’égare mais après tout ce que l’on a entendu, cela fait du bien …

Les Monterelais ont clairement dit non aux méthodes haineuses portées par la candidate et ont fermement refusé de laisser s’installer les propos calomnieux relayés chaque jour par un flan éructant !

Pour finir je vous ai concocté un petit tableau, incontestable, qui compare tout simplement le score des candidats PS avec celui de François Hollande dans 4 villes du Sud 77 dont les maires sont députés.

D’un simple coup d’œil vous verrez que c’est à Montereau que le PS dévisse le plus : sa candidate perd 19 points en 6 semaines !!

PS

PS

Présidentielle

Législative

2ème tour

2ème tour

NEMOURS(Valérie Lacroute)

53,84

53,3

=
DAMMARIE(JC Mignon)

59,23

49,64

-10
COMBS LA VILLE(Guy Geoffroy)

57,3

52,68

-5
MONTEREAU(Yves Jégo)

63,14

44,57

-19

Conclusion : l’ex candidate peut dire merci à son ex directeur de campagne qu’elle avait même fait figurer en première page de son dernier tract tellement elle le trouvait formidable et tellement représentatif des habitants de la circonscription …

Mais comme elle ne supporte pas non plus l’idée d’avoir perdu (en fait ces deux-là se sont bien trouvés…) alors il et elle cherchent tous les boucs émissaires possibles pour expliquer ce mauvais résultat, allant jusqu’à accuser des maires (de gauche) ou des responsables du parti de n’avoir pas assez soutenu la nouvelle égérie…

Non, non disons-le clairement il n’y a que deux responsables de cette défaite cuisante : la candidate elle-même et son directeur de conscience, tellement déconnectés de la réalité qu’ils en ont oublié que la politique ne pouvait se résumer à la détestation de l’autre …

15 juin 2012

A votre bon cœur M’sieurs dames !!

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 6 h 23 min

Cette fin de campagne donnera décidément lieu à tous les dérapages, face à l’inquiétude qui monte et à l’odeur de la défaite, le PS semble prêt à tout. Après une série de collages honteux la semaine dernière, A votre bon cœur M’sieurs dames !!  Arnaquecertains se sont peut être dit que quitte à ne pas gagner autant en tirer quelques bénéfices financiers !

Je vous livre les faits : le 13 mai un homme est venu au domicile d’une dame demeurant place Diderot pour lui remettre un tract électoral louant la candidate socialiste. Alors que celle-ci allait accepter le document, l’homme a tranquillement ajouté : « je vous demande aussi un don pour l’élection de dimanche ».

Interloquée par la méthode, la dame a eu le réflexe de refuser le tract et de refermer rapidement sa porte.

Est-ce une nouvelle méthode propre au PS pour financer les dépenses de campagne de la candidate ? Est-ce par que celle-ci a déjà trop dépensé en tracts papier glacé et quadrichromie ou tellement collé d’affiches sauvages qu’elle n’a plus le sous ??

Ou est-ce tout simplement une tentative d’escroquerie ?

Pour l’instant nous ne le savons pas encore.

Une main courante a été déposée au commissariat et en attendant que toute la lumière soit faite sur cette affaire : Méfiance !

14 juin 2012

Provocation et affabulation sont les deux facettes d’Arlequin

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 15 h 59 min

Depuis qu’il s’est fait pincer la main dans le sac en train de resquiller au festival Montereau Confluences, le directeur de campagne de la candidate socialiste cherche à se faire plaindre pour mieux seProvocation et affabulation sont les deux facettes d’Arlequin arlecc10-200x300 justifier.

Il faut dire qu’il a l’habitude de cet exercice de style, il s’est auto proclamé depuis bien longtemps : sempiternelle victime d’un système parfaitement organisé, dont le grand chef est bien entendu : Yves Jégo.

Ainsi le grand comédien, qui a tout simplement refusé de s’acquitter des 12 euros demandés à l’entrée du Festival, prétend avoir été malmené et même si l’on en croit la candidate : violenté !! Si cela est vrai ils auraient dû organiser une marche blanche pour rendre un hommage appuyé à son courage exemplaire, en scandant CRS SS !!

Manque de chance, nous nous sommes procuré un extrait du rapport établi par la société de sécurité chargé de lutter contre les fraudeurs … qui précise bien que tout s’est parfaitement déroulé et dans le calme.

Voilà comment l’apprenti comédien, après être venu faire de la provocation en se promenant près des loges des artistes… histoire de bien se faire repérer… a échafaudé de toutes pièces ce scénario ridicule. C’est sûr que grâce à cette grande farce permanente, on ne risque pas de parler des vrais sujets de la campagne …

Bref l’instituteur vexé d’avoir été démasqué et de devoir sortir… s’est empressé de courir aux urgences s’inventer de grands traumatismes puis de porter plainte !! Mais porter plainte de quoi et contre qui ? Il n’avait qu’à payer son billet d’entrée comme tout le monde.

Il est par contre certain que si les accusations calomnieuses portées par le flan aboyant à l’encontre de la société de gardiennage ne cessent pas, celle-ci ne tardera pas à lui demander des comptes… comme par exemple de fournir la vidéo prise par son ami … de cette scène si violente …

Mais nous savons bien qu’elle n’existe pas, sinon nous l’aurions tous vu depuis bien longtemps … !!

Bien jouée au théâtre, la commedia Del Arte peut faire rire, ici elle fait pleurer …

pb-sur-le-festival-300x211 Festival Montereau Confluences

13 juin 2012

La candidate PS fait scandale à la sortie des écoles ! #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 11 h 34 min

Inquiétée par son mauvais score dimanche dernier, alors qu’elle pensait sa victoire acquise…. bon elle annonçait aussi le maire de la Grande Paroisse à plus de 15 % … donc côté analyse politique ce n’estLa candidate PS fait scandale à la sortie des écoles ! #circo7703 A13a pas trop ça !

Je disais donc, paniquée par ses mauvais résultats la candidate PS, sur les conseils de son directeur de campagne et d’école (ou d’école et de campagne … c’est au choix…), a décidé de jeter son va-tout et de faire les sorties d’école !

Quelle ne fut pas la surprise des parents d’élèves de l’école Marie Louise et de l’école Albert Camus qui pensaient jusqu’alors que l’école était un lieu réservé à l’éducation de leurs enfants et non pas un marché public, quand ils virent la dame en jaune leur tendre ses tracts !

Nombre d’entre eux s’en sont émus et je les remercie de m’avoir prévenue de ce scandale.

Une fois encore ses fréquentations malheureuses lui font oublier les règles élémentaires de la vie politique : l’école est un lieu réservé aux familles !! Mais chacun aura compris que son meilleur ami-bloggeur-directeur d’école a lui aussi et depuis bien longtemps mélangé les genres !!

9 juin 2012

Et tu ne resquilleras point !

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 15 h 08 min

A Montereau depuis hier, le Festival bat son plein. Et tu ne resquilleras point ! pacotille-de-la-resquille-300x279

Les familles profitent du talent des artistes, les bénévoles s’activent et les équipes de sécurité veillent sur tout ce petit monde pour que ces 2 jours se déroulent dans une bonne ambiance.

Intrigués par un individu déambulant près des loges des artistes, arborant autour du cou une bonne dizaine de Pass en tous genres, les vigiles de la société chargé de la sécurité du festival et des artistes ont souhaité vérifier son bon enregistrement sur les listes des invités. Quelle ne fut pas leur surprise en découvrant que l’instituteur-militant-bloggeur ne figurait sur aucune liste officielle et fraudait !!

Et oui lui dont le métier (enfin le vrai celui qui le fait vivre) est d’éduquer les jeunes enfants et de leur montrer le bon exemple ne paye pas son entrée au Festival et resquille impunément.

Il aurait quand même pu débourser 12 euros … pour 2 jours de concert, cela doit être possible puisqu’il est payé par l’état … mais non, sans foi ni loi, le donneur de leçons est au-dessus des règles et des lois, il a des amis bien placés… et pense que tout lui est dû !

Gageons que vexé d’avoir été pris sur le fait et prié de quitter illico le site il va chercher bien vite à transformer sa fraude en un flan bien baveux, pour une fois encore réécrire l’histoire et chercher à passer du rôle peu glorieux il est vrai de resquilleur à celui de victime du système… du système Jégo évidemment !

8 juin 2012

Face à Yves Jégo les cocos s’y prennent décidemment comme des noix #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 12 h 31 min

Il se passe actuellement des choses à Varennes-sur-Seine qui nous ramèneraient presque à Varennes-en-Argonne en 1791. Les coupeurs de tête sont toujours là ! Et celle qu’ils veulent faire Face à Yves Jégo les cocos s’y prennent décidemment comme des noix #circo7703 Faucille-Marteau_vignettetomber est pour l’instant sur les épaules (heureusement assez larges et solides) d’Yves Jégo.

Où est la différence entre les extrémistes de la Terreur pendant la Révolution, les juges des procès staliniens et les apparatchiks flingueurs du Parti communiste ? Les méthodes (mensonges, falsification des faits, propos haineux) sont les mêmes et la finalité (faire tomber des têtes pour prendre ou conserver le pouvoir) est identique.

Chez les communistes de Varennes, on retrouve tous ces concepts avec, en plus, la rancœur personnelle puisque presque tous les signataires du tract  « Bien à gauche » qui circule actuellement sont des anciens communistes monterelais qui ont été battus par Yves Jégo en 1995, 2001 ou 2008. On peut citer Gobillot, Bodin, Chavany, Gosserez, et même José Ruiz qui a abandonné Montereau après avoir pourtant juré que Monterelais il resterait.

On les retrouve donc maintenant réunis, tels des nostalgiques de leur grandeur passée, pour cosigner des feuilles de choux à la gloire du Front de gauche. Pathétique ! Les autres sont des élus communistes de Varennes bien embrigadés qui ont été réquisitionnés pour compléter de leurs pâles écrits le réquisitoire contre Yves Jégo.

Bien évidemment, ce réquisitoire qui se veut implacable ressemble à celui d’un procès kafkaïen. Tout est tronqué, tendancieux, fallacieux et souvent carrément mensonger.

L’attaque sur le classement d’Yves Jégo à l’Assemblée nationale omet par exemple de préciser que les statistiques le concernant n’ont été établies que sur 36 mois (voir effectivement l’excellent site nosdeputes.fr) puisqu’il fut ministre pendant une partie du mandat et qu’une autre partie de son temps fut consacrée au rapport, demandé par le Président de la République, sur le « Fabriqué en France ».  Les 36 mois mettent donc au contraire en exergue la qualité de son travail législatif qui fut un des plus denses en nombre d’interventions orales dans l’hémicycle, de propositions de lois ou d’amendements signés, de questions écrites déposées, …

Ce travail parlementaire n’a pas empêché notre député de tenir régulièrement des permanences dans presque toutes les communes, recevant des milliers de nos concitoyens et effectuant des milliers d’interventions pour leur apporter aide et soutien dans leurs démarches. Contrairement à ces ex-Monterelais qui ont changé de crèmerie au premier coup de vent, il est toujours resté très attaché à son territoire et à la disposition de ses habitants.

Adeptes de la manipulation, ils ressortent, pour étayer leurs propos sur l’emploi, une vieille étude de 2008 portant sur la période 1999-2006. Et pourquoi pas, pendant qu’on y est, des données datant de l’entre deux guerres ?

Il est vrai que les statistiques les plus récentes plaident en faveur de l’action d’Yves Jégo : 33 % de chômeurs en moins à Montereau entre 1995 et 2012, 11 % d’entreprises en plus entre 2006 et 2011, 44 % de création d’établissements supplémentaires sur la même période ! Et les chiffres (vérifiables sur le site de l’Insee) sont encore meilleurs lorsqu’on élargit le périmètre à l’ensemble de la Communauté de communes qu’il préside. On comprend que ces données les gênent et qu’ils préfèrent utiliser des dstatistiques poussiéreuses pour leur argumentation.

Yves Jégo a retroussé ses manches pour aller chercher des entreprises, pour soutenir l’économie locale et favoriser le développement d’activités nouvelles.

Son bilan, c’est sur le terrain qu’il se voit : 750 emplois créés à la Sucrerie à Montereau et au Bréau à Varennes-sur-Seine plus 500 emplois à venir à St-Donnain à Marolles-sur-Seine.

Que faisaient ces caciques du parti communiste pendant ce temps ?

Qu’ont-ils fait aussi pour sauvegarder et développer l’hôpital de Montereau ? Quand les a t-on vus ou entendus s’associer à notre député pour lancer le chantier du pôle mère-enfant et se battre à ses côtés pour obtenir la reprise du chantier qu’un ancien ministre socialiste avait interrompu ? Jamais. Peut-être l’auraient-ils fait s’il n’avait pas fallu s’afficher avec Yves Jégo, mais leur rancœur et leur haine sont bien plus fortes que leur souci du bien public et de l’intérêt général.

Voyez avec quelle jalousie ils évoquent les 200 millions d’euros qu’Yves Jégo a pu obtenir du ministre Jean-Louis Borloo pour transformer Surville. Des logements neufs, dont certains en accession à la propriété, des services publics nombreux et performants, des équipements culturels et sportifs de qualité, des écoles neuves ou rénovées : la Ville Haute de Montereau a complètement changé de visage en 10 ans.

Que s’est-il passé à Varennes pendant ce temps là ?

Après s’être battu à Montereau contre l’ancien maire socialiste et avoir piteusement échoué à prendre la mairie, contribuant ainsi à faire passer la ville à droite (merci à lui !), José Ruiz a quitté subrepticement la ville en ayant pourtant déclaré « Monterelais je suis, Monterelais je reste ».  Il aurait mérité le goudron et les plumes.

Il se retrouve alors dans la liste de Jean Mitot à Varennes et devient maire par un tour de passe-passe en septembre 2008 sans même avoir été élu par les Varennois. Un grand moment de démocratie que n’aurait pas renié le vieux camarade Josef Vissarionovitch !

Il faut souligner que Varennes-sur-Seine est la ville la plus riche du sud Seine-et-Marne. Elle dispose sur son territoire de deux gros bassins d’emplois, la SILEC et la zone d’activités du Bréau, qui lui apportent d’importantes ressources financières.

Et pourtant, puisque les impôts ne baissent pas, où va tout cet argent ? Quels sont les investissements qui profitent aux Varennois ?

Ah si ! Monsieur le Maire a aménagé une place pharaonique devant sa mairie. Digne des plus grands édifices de la Moscou soviétique. Il doit la regarder tous les matins de la fenêtre de son bureau avec un petit sourire satisfait.

Quel petit père des peuples, ce José !

7 juin 2012

Tout sur le dossier du Sytradem, géré par Yves Jégo #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 8 h 53 min

Une fois de plus le directeur d’école se prend pour un journaliste d’investigation et cherche à mettre en cause la manière dont Yves Jégo assure la gestion de la nouvelle usine de traitement des Tout sur le dossier du Sytradem, géré par Yves Jégo #circo7703 image-sytradem-291x300ordures ménagères de Montereau.

A quelques heures des élections tous les tripatouillages sont bons, un tableau, des points d’exclamations, des termes techniques, quelques cris et le tour est joué, il nous fabrique un méga scandale financier, c’est son Watergate-à-lui-tout-seul !

Il a forcément raison, il sait tout, il ose tout, même remettre en cause le professionnalisme du Député-maire de Montereau … dans une affaire où en l’occurrence c’est la majorité PS de la Région qui a décidé de ne pas verser les 11 millions de subventions promises.

Comme je vous le disais hier à propos de la candidate qu’il conseille, plus c’est gros plus ça passe.

Et c’est bien au contraire la bonne gestion d’Yves Jégo qui a permis au syndicat de surmonter ce mauvais coup et surtout de ne pas faire payer aux usagers ce nouveau désengagement du PS.

Mais le bon droit étant du côté du Sytradem c’est la Région PS qui est assignée devant les tribunaux pour payer aux contribuables des 130 communes ce qu’elle leur doit !

Voici en points les principaux éléments de cette affaire. C’est un peu technique, mais je crois bon de vous livrer les informations très précises que j’ai pu obtenir :

 

1.- Un centre de valorisation (CVE) n’est pas un incinérateur

A la différence d’un incinérateur, l’équipement du SYTRADEM ne se contente pas de seulement bruler les déchets, il récupère aussi l’énergie générée pour produire de l’électricité et de la chaleur qui est ensuite distribuée aux habitants de Montereau. Il dispose également d’un dispositif de traitement des rejets et notamment des fumées qui assure le respect des normes les plus strictes.

La référence au Grenelle est donc totalement mensongère, puisque le projet de CVE a été lancé dès 2002, alors que le Grenelle a été organisé en 2007.

L’incinération des déchets n’a d’ailleurs pas été prohibée par le Grenelle qui rappelle au contraire la nécessité de ce mode de traitement, en insistant néanmoins sur l’importance de disposer d’équipements modernes et performants tant en matière de rejets que de valorisation énergétique.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-mesures-prevues-par-le.html

Le CVE de Montereau s’inscrit donc dans le prolongement des mesures prévues par le Grenelle Environnement en matière d’incinération de déchets.

 

Cela a d’ailleurs été souligné par le Sénateur communiste Billout dans un courrier du 21 novembre 2011 adressé à la Région. Sénateur-Billout-300x139 Flamberge

2.- Le rôle de la  majorité PS de la Région

Le projet devait être soutenu par la Région et le Département, mais c’est bien le Conseil Régional qui est le «déclencheur financier». Comme le confirme le Département dans un courrier du 5 janvier 2011, le versement de la subvention du Conseil général dépend du versement de la Région :

pj-2-300x112 Huchon

Cela a également été rappelé dans un second courrier du 5 janvier adressé aux Maires des communes concernées par le projet :

pj-3-300x186 Montereau

 

 

 

 

 

Comme chacun l’aura aisément compris : le déblocage de la situation au niveau régional permettrait donc également de percevoir les sommes dues par le Département.

Indépendamment des enjeux juridiques, voire même politiques, la Région a par ailleurs reconnu que l’absence de versement de la subvention découlait pour une part importante de ses propres difficultés financières :

pj-4-300x225 Poey

 

 

 

 

 

 

 

C’est ensuite que les affaires se corsent, il s’agit de recours juridique qui freine le bon déroulement du dossier. N’étant pas juriste je me garde bien de juger le travail des spécialistes, l’instituteur lui ne s’en prive pas. Il devrait peut-être se reconvertir, non ? 

3.- Le faux prétexte du retard dans la demande de subvention

La seule raison pour laquelle le SYTRADEM n’a pas sollicité plus tôt la subvention accordée par la Région et le Département tient à l’introduction d’un recours par une société dans le cadre de la passation du marché initial de construction du CVE. La conduite de projets de cette importance donne en effet régulièrement lieu à des contestations qui ne peuvent être ignorées mais qu’il convient au contraire de traiter selon les procédures applicables.

Un courrier de novembre 2010 relate ainsi les difficultés rencontrées à ce niveau par les élus anciennement en charge du dossier.

pj-5-224x300 PS

pj-6-300x27 Seine et Marne

Cette démarche contentieuse lourde a entrainé un important décalage du calendrier de travaux et a donc impacté l’échéancier de demande de subvention.

Mais ce décalage n’est toutefois pas de nature à remettre en cause l’engagement de la Région.

4.- La Région demeure engagée au titre des subventions prévues par la Convention

La convention de subventionnement conclue avec la Région précise que la première demande de paiement devait être présentée dans un délai de deux ans à compter de la date de notification d’attribution de la subvention :

pj-7-300x91 sytradem

 

 

La convention a été notifiée le 21 mai 2007 : pj-8-277x300 Yves Jego

La première demande de versement d’une tranche de la subvention a été envoyée à la Région le 25 mars 2009, soit moins de deux ans après la notification : pj-9-300x248

 

 

 

 

 

 

 

 

Le SYTRADEM estime donc que sa demande de subvention n’est pas tardive de sorte que tant la Région que le Département demeurent engagés par les conventions de subvention qui ont été conclues.

CQFD !! C’est en réalité très simple à comprendre, la Région en mauvaise passe financièrement (eh oui un tramway parisien et un hôtel particulier dans le 7ème arrondissement ça coûte fort cher…) saisit tous les prétextes pour ne pas honorer ses dettes !! et si en plus ses mauvaises manières pouvaient nuire à Yves Jégo … ce serait formidable, non ? Enfin pour eux … parce que nous on pourrait
le payer très cher … en impôts !

A ce stade du raisonnement vous me direz OK on a compris la manipulation, mais comment peut-on s’en sortir, Jégo est certes un bon gestionnaire, mais il n’a pas de planche à billets et il faut bien payer la facture du CVE ?

La bonne nouvelle est que la mise en service du CVE, permet de produire de l’électricité qui est revendue à EDF et de la vapeur également revendue au réseau de Montereau. Grâce à cette opération, le coût de traitement des déchets est devenu très compétitif, parmi les plus bas de France !! Les gains ainsi obtenus, combinés avec une renégociation des contrats d’emprunt pondèrent très largement les conséquences d’une absence de versement des subventions.

C’est donc grâce à cette habile gestion menée par Yves Jégo envers et contre tous, que les habitants ne subiront pas sur leur feuille d’impôts les conséquences de ce mauvais coup du PS qui ne cherchait à travers cela qu’à mettre en difficultés Yves Jégo et Ghislain Bray (ancien député UMP).

manifestation-des-maires-devant-le-panneau-300x224

 

 

 

 

 

 

 

Manifestation des maires dénonçant le double langage de la Région, qui pose un panneau annonçant son engagement financier alors qu’elle ne verse aucune subvention !!

6 juin 2012

La candidate PS contre Yves Jégo ne manque pas d’air ! #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 8 h 11 min

La candidate PS contre Yves Jégo ne manque pas d'air ! #circo7703 Baudruche-300x224A être trop conseillée par des « amis » incertains…comme son directeur de campagne toujours directeur d’école primaire et son confident-complice également maire de La Grande Paroisse ….l’élue de Veneux-les-Sablons perd le sens commun et dénonce sans vergogne ce qu’elle pratique elle-même depuis des années.

A force de pratiquer le « Calomniez, calomniez il en restera toujours quelques chose » ses bons amis en ont oublié l’essentiel des relations humaines : balayer devant sa porte avant de juger !

Et dans le genre la candidate du PS n’a de leçons à donner à personne, puisqu’en plus de ses fonctions de Directrice de cabinet d’une ville de plus de 16 000 habitants en Seine-Saint-Denis, celle-ci est 1ère adjointe à Veneux-les-Sablons en Seine-et-Marne ET élue de la Communauté de communes de Seine et Loing ET membre du bureau du Syndicat mixte d’étude et de programmation Seine et Loing où elle brille par ses absences !!

Le président du SMEP Seine et Loing totalement excédé a même adressé un courrier au Président de la Communauté de communes pour dénoncer ses absences chroniques et demander son remplacement !

Ce qui n’empêche pas la Directrice d’écrire sans rosir dans son programme qu’elle est contre le cumul des mandats. Plus c’est gros, plus ça passe !

5 juin 2012

La crise de panique du maire de La Grande Paroisse #circo7703

Classé dans : Non classé — leflansurlaberge @ 7 h 55 min

Dans un dernier tract aussi haineux que désespéré, celui qui selon les estimations ne recueillerait que 3% des intentions de vote, s’attaque une fois encore au Député-maire de Montereau et La crise de panique du maire de La Grande Paroisse #circo7703 moustaches1-300x198cherche une fois encore et toujours à se faire passer pour une victime.

Comment croire quelqu’un qui explique qu’il est contre le cumul des mandats alors que dans la même phrase, il annonce tranquillement que s’il était élu député (hypothèse à laquelle personne, même lui, ne croit), il resterait député et….. Maire ?

Il a dû s’inspirer de ses nouveaux amis socialistes, qui comme lui sont contre le cumul des mandats mais qui, comme MM. Valls, Ayrault, Hollande, Montebourg et consorts ont toute leur vie politique cumulé deux responsabilités.

Comment croire celui qui a été rejeté par son propre parti politique, lequel lui avait tout d’abord préféré Valérie Epikmen avant de soutenir la candidature d’Yves Jégo ?

Comment croire celui qui se dit de droite et s’affiche ouvertement avec la candidate socialiste dans un restaurant fréquenté de Montereau ?

Comment croire celui qui pense que se revendiquer gaulliste suffit à faire oublier qu’il est renvoyé en correctionnelle pour des affaires de violence à l’encontre des habitants de sa commune… affaires d’une telle gravité que François Fillon lors de sa venue à Montereau, a préféré lui interdire l’entrée de son meeting ? Le Général ne mérite vraiment pas d’être ainsi accommodé à cette détestable
sauce électoraliste !

Comment croire celui qui se plaint de ne plus être salarié de l’Ecole de la 2ème Chance, alors qu’il n’était titulaire que d’un CDD de 12 mois, accordé par Yves Jégo après demande insistante de
l’intéressé, devenu chômeur après une gestion incohérente de sa carrière professionnelle ? Comment ose-t-il mordre ainsi la main qui lui a été tendue ?

Comment croire celui qui a été totalement incapable de mener seul le dossier d’accession au numérique alors que sa commune est plongée dans un véritable trou noir ? Il a fallu que la Communauté de Communes des Deux Fleuves s’empare de ce dossier et qu’Yves Jégo mette en place un plan grâce auquel La Grande Paroisse passera l’année prochaine de 4% de foyers accédant au haut débit à 96 % de foyers reliés ?

Comment croire celui qui se vente d’être le grand architecte d’un projet pharaonique sur la base de loisirs de sa commune, alors qu’il sait parfaitement que la pollution des eaux et la pollution des sols fait courir le risque que l’Etat, au nom du principe de précaution, n’accorde jamais l’autorisation d’accueillir autant de public sur un site potentiellement dangereux ?

Comment croire celui qui parle de pôles hôteliers ou d’aménagement de port alors que personne n’a jamais vu le moindre commencement de début d’une réalisation ?

Comment croire celui qui est rejeté par les propres élus de sa commune comme par ceux de la Communauté de Communes des 2 Fleuves (à laquelle il appartient depuis 3 ans), qui l’ont destitué de ses fonctions de Vice-président lors d’un vote à bulletins secrets et à une majorité écrasante de plus de 60 % ?

Au final sa campagne se résume à :

- Coller des affiches sauvages qui salissent notre mobilier urbain pour lui donner le plaisir de montrer ses moustaches

- Parler de lui et de sa colère dans des tracts incompréhensibles qui n’ont pour seul intérêt que de satisfaire son ego

Où est l’esprit de tolérance, d’humilité et de fraternité qu’il jure pourtant sous le marteau de promouvoir ?

 

12
 

dlphilippe |
sophieauquotidien |
bersend |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ccomptadh
| complementaire
| 1niall